Week-End en Corse, acte 3 !




(merci d'être à jour de votre contribution 2020)





La description des 3 étapes : 

Corse, acte 3 : après un débarquement massif (nous étions 29 !) à Porto-Vecchio en 2018 pour les 10 ans du groupe puis un second séjour en 2019 à l'Île Rousse avec un contingent de 24 rugissants, direction à nouveau l'île de beauté pour débarquer cette fois-ci à Ajaccio !

1ère étape : Ajaccio --> Propriano (103 km et 1450 m de D+)
 
Nous débarquerons donc à Ajaccio, capitale de la Corse. Cité portuaire sur la sauvage côte ouest de l'île, elle est la ville qui a vu naître Napoléon Bonaparte, empereur français, en 1769.

Ajaccio, point de chute de notre séjour 2020 en Corse !

Après la descente du bateau et le remontage des vélos toujours empreintes d'une certaine émotion, nous longerons la mer jusqu'aux îles Sanguinaires pour idéalement démarrer le séjour.

Les îles Sanguinaires

Comme c'est un cul de sac et que nous n'avons pas (encore) la capacité de pédaler dans l'eau, demi-tour pour revenir à Ajaccio par une route alternative qui nous fera franchir le bocca di Canareccia et le col Saint-Antoine.

Nous traverserons Ajaccio avant de se diriger vers le sud sur un parcours qui nous fera longer la mer jusqu'au terme de l'étape à Propriano : la configuration de la route nous permettra d'admirer les plus belles plages du secteur les plus jolies criques et nous traverserons également un certain nombre de jolis villages : grand spectacle garanti !

La topographie de l'étape ne sera pour autant pas toute plate, nous grimperons notamment au Bocca di Filipina niché à seulement 234 mètres d'altitude.

L'arrivée dans le Golfe de Propriano sera mythique et nous aurons bien mérités un plouf sur une des plages paradisiaques à proximité de l'hôtel !

Le golfe de Propriano et ses plages mythiques !

À noter que l'étape fait à peine plus de 100 km et moins de 1500 m de dénivelé, ce qui nous permettra de pleinement profiter de la plage !

 Le parcours:

2ème étape : Propriano --> Zonza (124 km et 2800 m de D+)

Nous partirons de Propriano pour longer la mer sur une dizaine de kilomètres avant de rentrer dans les terres.

Le profil sera plus vallonné que l'étape de la veille, ce qui nous permettra de profiter des paysages époustouflants du centre de la Corse !

Nous ferons une pause café à Sartène qui est Selon Prosper Mérimé « la plus corse des villes corses ».

Sartène, « la plus corse des villes corses »

Après la pause café, nous grimperons le col de Bacinu niché à 800 mètres d'altitude. La montée d'une vingtaine de kilomètres est particulièrement sauvage et les paysages y seront variés.

La route du col de Bacinu

Nous descendrons ensuite vers la côte Est de la Corse avant de remonter le col de l'Ospédale

La route du col de l'Ospédale

La route de l'Ospédale nous amènera au très beau lac du même nom.

Le lac de l'Ospédale que nous longerons une fois au sommet !

Nous n'aurons ensuite plus qu'à nous laisser glisser jusqu'à Zonza.

Zonza où nous ferons étape

Il s'agit de l'étape la plus vallonnée du séjour avec ses 125 km et ses 2800 m de dénivelé. 

À noter qu' au sommet du premier col de la journée (le col de Bacinu) il existe la possibilité d'opter pour une variante en redescendant les 5 derniers kilomètres du col pour se diriger directement à Zonza sans passer par l'Ospédale, ce qui réduit l'étape à 90 km et 2000 m de dénivelé.

 Le parcours:


3ème étape : Zonza --> Ajaccio (127 km et 2000 m de D+)

C'est déjà la 3ème étape de ce séjour qui démarre par 25 kilomètres globalement descendant puisque nous atteindrons quasiment le niveau de la mer (Zonza est localisé à 800 mètres d'altitude). Nous traverserons notamment le très joli village perché de Sainte-Lucie-de-Tallano.

Le village perché de Sainte-Lucie-de-Tallano

Nous grimpons alors le pittoresque col de Siu, assez méconnu mais aux paysages grandioses. Le niveau de difficulté et les pourcentages de ce col n'ont absolument rien d'effrayants mais les paysages marqués par les roches de couleur ocre sont surprenants. La petite route particulièrement sauvage vaut le détour !

Le sauvage col de Siu

Après une longue descente et une section en bord de mer dénuée de toute difficulté nous attaquerons la dernière difficulté du séjour, à savoir le Bocca d'Aja di Bastiano qui nous permettra de profiter des petites routes. Particulièrement sauvage, cette route étroite niché au cœur du maquis corse.

La petite route du Bocca d'Aja di Bastiano

Nous basculerons ensuite sur Ajaccio.   

 Le parcours:


                              


L'organisation :

  • les 2 traversées s'effectueront avec Corsica Linéa ou Corsica Ferries en fonction des possibilités offertes et des négociations avec les 2 compagnies maritimes (une pré-réservation est d'ores et déjà effectuée)
  • les traversées s'effectueront depuis Marseille ou Toulon
  • les détails des modalités d'inscription figurent dans le mail que vous avez reçu
  • le coût total du séjour sera de l'ordre de 350/400€ incluant les 2 traversées (en cabine avec les repas et les petits déjeuners), les 2 hôtels sur place (avec le repas du soir et le petit déjeuner), la location du camion et les pauses cafés.
  • tous les autres détails seront communiqués très prochainement

La liste des participants :